Pour établir cette liste, le document unique d’évaluation des risques (DUERP) doit faire l’objet d’une mise à jour en veillant plus particulièrement à l’étude des risques chimiques.

Comme pour le DUERP dans son ensemble, cette liste doit déboucher sur un plan d’action de prévention opérationnel pour limiter voire supprimer l’exposition de vos équipes aux agents CMR extrêmement dangereux pour la santé. Le référent sécurité a alors toute sa place pour mener à bien ces actions.

Ayez ces 5 bons réflexes :

  1. Actualisez la liste dès que nécessaire (suppression d’agent CMR, installation d’un système d’aspiration…).
  2. Tenez à disposition des travailleurs les informations de cette liste qui les concernent personnellement.
  3.  Tenez à disposition des travailleurs et des membres de la délégation du personnel du comité social et économique cette liste présentée de manière anonyme.
  4.  Communiquez cette liste aux services de prévention et de santé au travail qui la conservera au moins 40 ans.
  5.  Pensez à la communiquer à l’entreprise de travail temporaire dès lors qu’un travailleur temporaire est mis à disposition.