Les 7 et 8 octobre derniers quelque cent membres du groupe Pôle Prévention, fédérant les sociétés SEPR, TUTOR, Point Org Sécurité, Pôle Vérification et Impact Prévention, se sont réunis à Chantilly. Venus de toutes les régions de France, ils ont notamment planché sur l’évolution des risques professionnels.

“Nos métiers ne cessent d’évoluer au gré des transformations technologiques, économiques, juridiques et sociales qui affectent la société tout entière. Si bien que notre capacité à répondre aux besoins de nos clients dépend directement de notre faculté d’adaptation.” Forts de cette conviction, exprimée en préambule par François Sidos, Président de Pôle Prévention, les participants ont réfléchi pendant deux jours aux nouveaux enjeux de la prévention des risques.

Une réflexion collective et prospective.

Au fil des interventions plénières, des ateliers de travail et des tables rondes, chacun a pu faire part librement de ses observations et réflexions. Quelques thèmes, résolument prospectifs, ont donné lieu à des échanges particulièrement riches. C’est notamment le cas des discussions portant sur la meilleure façon de toucher les TPE, sur les possibilités offertes par les technologies numériques, sur l’anticipation de nouveaux risques professionnels ou encore sur la transformation annoncée du système français de santé et sécurité au travail.

Cultiver la proximité avec le client

Par-delà ces différents thèmes, une conviction s’est affirmée avec vigueur : la force d’un groupe tel que Pôle Prévention vient de la capacité de ses membres à tisser des liens forts avec leurs clients. Comme le disait un participant : “Mes clients ne me voient pas comme un consultant remplissant une mission ponctuelle avant de disparaître mais comme un véritable partenaire sur lequel ils peuvent s’appuyer dans la durée.” Une façon de dire que, dans nos métiers, la seule maîtrise des règles, des normes et des procédures ne suffit pas. Il faut y ajouter l’intelligence humaine qui crée la confiance et fait ainsi toute la différence !

Groupe Pôle Prévention