Le “Sauveteur Secouriste du Travail” acteur de la prévention des risques

Le “Sauveteur Secouriste du Travail” acteur de la prévention des risques

« L’étude de l’INRS a également établi que les jeunes ayant bénéficié d’une formation de Sauveteur Secouriste du Travail (SST) ont en moyenne 30 % d’accidents du travail en moins que les autres. »

Le SST “auxiliaire de prévention”

Ce résultat ainsi valider que le SST n’est pas seulement un sauveteur intervenant lorsque l’accident est survenu mais qu’il contribue aussi de plusieurs manières à la prévention des risques. Comme le stipule la circulaire 53/2007 consacrée aux SST, “les sujets développés lors de la formation à la prévention des risques professionnels rendent le SST plus conscient des conséquences de l’accident, plus motivé à adopter un comportement préventif et font ainsi progresser la prévention dans son entreprise. Le SST devient ainsi un précieux auxiliaire de prévention capable, non seulement d’apporter son concours à la rédaction du document unique concernant l’évaluation des risques, mais également de faire remonter les informations nécessaires à son actualisation”.

Le SST, vecteur de culture de sécurité

Les salariés formés au Sauvetage secourisme du travail sont plus avisés des risques et plus conscients des conséquences dramatiques que peuvent avoir les manquements aux règles de sécurité. Ils contribuent à la diffusion dans l’entreprise d’une culture de la sécurité. Il est notamment frappant de constater combien la présence d’un SST contribue à mieux faire adopter les règles de sécurité édictée par l’entreprise dans un groupe de travail. Cet aspect n’est pas le moindre. En effet, la sécurité ne saurait résulter seulement de règles et de procédures. Elle est aussi un état d’esprit dont les sauveteurs secouristes sont les agents efficaces.

La présentation de la formation “Sauveteur Secouriste du Travail” dispensée par Point Org Sécurité est consultable ici