« 45,6 % des SST déclarent “avoir apporté, depuis la formation, leur aide lors d’une situation nécessitant de porter secours dans l’entreprise”.

Une enquête publiée par la revue Références en santé au travail révèle que les salariés ayant suivi une formation sauveteur secouriste du travail (SST) sont en mesure d’intervenir en cas d’accident mais aussi de mieux prévenir les risques dans leur entreprise.

Plus d’un million de salariés français suivent chaque année une formation pour devenir sauveteur secouriste du travail ou actualiser leurs compétences en la matière. Une récente enquête réalisée pour l’INRS auprès de 1.800 salariés formés et 250 chefs d’entreprise met en lumière les bienfaits de cette formation.

La moitié des SST ont déjà porté secours dans leur entreprise

Pour 90 % des salariés interrogés, c’est le souhait d’être capable de secourir une victime d’accident ou de malaise qui a motivé leur désir de suivre une formation SST. Un désir exaucé puisque 98,5 % pensent désormais être “plutôt” ou “tout à fait” en capacité d’intervenir en cas de situation nécessitant de porter secours dans l’entreprise, en protégeant, examinant et alertant. C’est heureux car 45,6 % des SST déclarent “avoir apporté, depuis la formation, leur aide lors d’une situation nécessitant de porter secours dans l’entreprise”. Cela concerne 50,4 % des SST de l’industrie, 23,1% du BTP et 44,8 % des salariés exerçant dans le commerce et les services.

Essor de la “culture de prévention”

Les salariés ayant suivi la formation SST affirment également un renforcement significatif de leur culture de prévention : “Dans le secteur du BTP, 79 % des salariés ont une meilleure connaissance des risques professionnels de  leur  poste  contre  91,3 %  pour  le  secteur du commerce et des services et 88 % pour le secteur de l’industrie, grâce à la formation.” De même, 43,3 % des salariés SST ont déjà fait des propositions en matière de prévention des risques professionnels sur leur situation de travail. Et 40,4 % ont été sollicités par leur  entreprise  pour  identifier  des  situations dangereuses.

Le SST, force de proposition en prévention des risques

En effet, les entreprises interrogées semblent très conscientes de l’atout que représente la présence de salariés SST dans leur personnel. “Le motif de la formation SST pour les chefs d’entreprise est de disposer de secouristes dans l’entreprise pour 78 %, de disposer de salariés sensibilisés aux risques professionnels pour 67 % et entre dans le cadre d’une politique de prévention pour 72 %.”, précise la revue Références en santé au travail.

(1)“Sauvetage secourisme du travail : une formation appréciée des salariés et des entreprises”, Références en santé au travail, n° 160, décembre 2019 (www.rst-sante-travail.fr).

Découvrez la formation de sauveteur secouriste du travail avec Point Org Sécurité