Quels bureaux pour favoriser le bien-être au travail ? Le baromètre Actineo.

Bueaux2Les 6 enseignements du baromètre Actineo sur la qualité de vie au bureau

À quelques jours de l’ouverture du salon de l’immobilier d’entreprise de Paris, l’Observatoire Actineo a présenté les résultats de son baromètre 2015 dédié à la qualité de vie au bureau. Ils soulignent combien l’environnement de travail peut contribuer au bien-être et même à la santé des employés. Voici les principaux enseignements de cette vaste enquête réalisée en partenariat avec l’institut CSA.

 

1. La France résiste aux open space

L’open space, à savoir un espace collectif ouvert d’au moins 4 personnes ne perce pas en France : seuls 18 % des actifs déclarent travailler dans ce type d’espace, dont 11 % dans un bureau de 4 à 9 personnes », relate Actineo. Aujourd’hui, en France, 73 % des actifs travaillent en bureau fermé, qu’ils soient seuls ou à plusieurs. Ils sont 39 % à travailler en bureau collectif dont 33 % en bureau de 2 à 4 personnes. Le bureau individuel résiste aussi : 34 % des salariés en disposent encore. Fait significatif : même au sein des entreprises de plus de 250 salariés, seuls 6 % des actifs travaillent en open space de plus de 20 personnes. Pour Actineo, « le bureau fermé collectif reste donc solidement ancré dans notre pays, sans doute parce qu’il s’adapte bien à la manière de travailler des actifs français : 57 % déclarent en effet travailler en équipe, en 2015. » Lire la suite

Panneaux de signalisation de santé et de sécurité au travail.

PanneauxUne brochure de l’INRS permet de s’assurer qu’ils sont bien connus de tous.

Tous les lieux de travail disposent nécessairement de panneaux de signalisation relatifs à la santé et à la sécurité au travail.

Plus de 70 panneaux

En effet, comme le précise l’INRS, « la signalisation de santé et de sécurité est mise en œuvre toutes les fois que sur un lieu de travail un risque ne peut pas être évité ou prévenu par l’existence d’une protection collective ou par l’organisation du travail, sans préjudice des obligations de signalisation en matière d’évacuation, de premiers secours, de lutte contre l’incendie, de substances et préparations dangereuses et de certains équipements spécifiques ». En tout, cela fait quand même plus de 70 panneaux destinés à faire passer un message aux travailleurs et aux visiteurs présents dans l’entreprise. « La signalisation vise aussi bien à avertir d’une obligation, d’une interdiction ou d’un risque de danger qu’à permettre d’identifier le matériel et l’équipement de lutte contre l’incendie, les issues de secours, les équipements et les lieux de sauvetage et de secours. » Lire la suite

Entreprise : lutter contre les violences internes

Lutte contre les violences internes : traiter d’abord les causes organisationnelles

AltercationComment agir contre les violences entre membres de l’entreprise ? Dans une étude publiée par la revue Hygiène et sécurité du travail, Marc Favaro, chercheur à l’INRS, suggère aux managers de se concentrer sur les causes organisationnelles qui relèvent de leurs prérogatives. Une approche qui a aussi l’avantage d’engager une démarche de progrès bénéfique à la performance de l’entreprise.

« Fait culturel, économique, historique, psychologique dépassant largement le seul périmètre du monde du travail, la violence est partout, qu’il s’agisse du monde de l’entreprise ou d’autres espaces sociaux », affirme d’emblée Marc Favaro, chercheur au département « Homme au travail » de l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS).* Lire la suite

Un logiciel gratuit d’aide à la conception des lieux de travail

logo-MavimplantConscients que la productivité de l’entreprise dépend beaucoup de ses locaux, l’INRS propose aux dirigeants de TPE/PME un logiciel leur permettant de les concevoir de façon optimale. Avec un objectif : poursuivre, d’un même mouvement, l’amélioration de la performance et des conditions de travail. Lire la suite

Mesurer l’impact du changement sur les conditions de travail

mana 1Chacun le sait, depuis plusieurs décennies, le monde du travail est caractérisé par le changement. Dans un monde en mutation permanente, les entreprises sont invitées à s’adapter sans cesse en changeant de marché, d’organisation, de management… Comme l’écrivaient, voici quelques années, les auteurs d’une étude réalisée par IBM auprès d’un millier de dirigeants d’entreprise, « les organisations sont bombardées par le changement et se battent pour rester dans le coup » (1). Lire la suite