Faire de la crise surmontée une occasion de progrès


François Sidos

François SIDOS, président de Pôle Prévention

Chers clients, partenaires et lecteurs,

Dans un entretien accordé voici quelques semaines au  Figaro, l’économiste François Lenglet pronostiquait que l’après-crise pourrait donner lieu à “un gigantesque mouvement de productivité, quand les entreprises auront réalisé qu’elles peuvent produire autant avec moins. Grâce aux technologies, grâce à une meilleure organisation. La nécessité brutale dans laquelle nous plonge l’épidémie les fait réfléchir comme elles n’ont jamais le temps de le faire, sur leurs processus de production, sur l’efficacité, sur ce qui est important et ce qui ne l’est pas.”

Il est vrai que la crise a exigé des entreprises et de leurs membres des trésors d’ingéniosité pour maintenir l’activité voire la réinventer. Il y a eu, durant ces mois difficiles, de formidables élans de créativité professionnelle : les routines les plus ancrées et les process les plus rigides se sont évanouis pour laisser la place à de nouvelles façons de faire, de produire et de travailler. Souvent ce qui paraissait hier impossible est devenu réalité. Lire la suite

Télétravail contraint : 43 % des salariés français déclarent une dégradation de leur état psychologique

L’étude Worklife 2020, consacrée au travail à l’heure du Covid-19, confirme que le télétravail peut avoir des conséquences délétères sur le moral et l’engagement des salariés.


Les mesures de confinement et de distanciation sociale prisent par de nombreux gouvernements ont abouti à une progression sans précédent du télétravail.

42 % des salariés en télétravail

Parmi les 5.000 salariés issus de sept pays (France, Royaume-Uni, Allemagne, Espagne, Italie, États-Unis et Australie) interrogés par ITWP, 42 % travaillent désormais de leur domicile tandis que 31 % continuent à se rendre sur leur lieu de travail habituel et 25 % ont dû arrêter de travailler. Pour la plupart des télétravailleurs, le changement a été soudain : trois quarts des salariés actuellement en télétravail ne le pratiquaient pas avant la pandémie.

Les salariés sondés font globalement preuve d’une belle capa cité d’adaptation à ce changement : ils se décrivent comme “autodisciplinés” et se déclarent majoritairement “à l’aise avec les échanges à distance”. Un succès qui, toutefois, n’empêche pas un sentiment significatif de dilution des équipes : 31 % déclarent “avoir moins le sentiment d’appartenir à un collectif de travail” et 38 % disent “se sentir seuls ou isolés”, si bien que 21 % indiquent “ne pas être à l’aise avec l’idée d’une longue période dans ces conditions”. Lire la suite

« Les employeurs seront responsables « des moyens qu’ils ont mis » face à l’épidémie »

La ministre du Travail a déclaré, dimanche 29 mars sur la chaîne LCI, que les employeurs étaient « responsables » des moyens de protection pour leurs salariés.

La ministre du Travail Muriel Pénicaud a rappelé dimanche 29 mars que les employeurs étaient « responsables » de « mettre en place les protections » nécessaires pour leurs salariés contre le coronavirus, citant les exemples des chauffeurs routiers ou d’Amazon.

Elle a insisté sur le nécessaire exercice du « dialogue social » dans chaque entreprise pour définir des moyens et des règles de protections suffisantes, et sur le « rôle » joué par « l’inspection du travail », qui continue son activité pendant le confinement.

« La loi prévoit qu’ils sont responsables de mettre en place les protections », a-t-elle expliqué dans l’émission « Le Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI ». « Ils ne sont pas responsables si quelqu’un est malade à la fin, mais ils sont responsables des moyens qu’ils ont mis », a insisté Muriel Pénicaud.

Extrait du site Capital.fr

Pôle Prévention à vos côtés


Chers clients, partenaires et lecteurs,

Tout d’abord, nous espérons vivement que vous, vos proches et vos collaborateurs êtes en bonne santé !

Par ce message, je tiens à vous assurer que les membres de Point Org Sécurité et du Groupe Pôle Prévention restent mobilisés pour vous aider à traverser cette épreuve dans les meilleures conditions possible.

Nous savons que pour tous les dirigeants d’entreprise, la crise sanitaire actuelle représente un formidable défi économique, social, organisationnel et humain. C’est pourquoi, dans de telles circonstances nous sommes résolument à vos côtés pour gérer les conséquences de cette crise en matière de santé et de sécurité.

Comme vous le savez, elles sont nombreuses. L’épidémie de Coronavirus et les mesures gouvernementales prises pour la combattre contraignent les entreprises à modifier leur organisation, aménager leurs locaux, refondre les équipes, réaffecter les missions et les postes de travail, développer le télétravail, etc. Lire la suite