Travail par forte chaleur – Des mesures à adapter en raison de la pandémie de Covid-19

“Les mesures anti-canicules peuvent être contradictoires avec les mesures barrière destinées à maîtriser l’épidémie de Covid-19. Sur les lieux de travail, des arbitrages devront être réalisés par les employeurs.”


Si les entreprises sont généralement bien rodées à la prévention des risques liés aux fortes chaleurs d’été, cette année elles devront également compter avec les risques de contaminations induits par la pandémie de Covid-19. Si bien que de nombreuses mesures de protection contre la chaleur doivent impérativement être adaptées à ce nouveau contexte. Voici une mise à jour des actions à entreprendre pour concilier la prévention des risques liés aux fortes chaleurs avec les précautions requises pour éviter la propagation du virus.

1.Évaluer les risques liés à la chaleur en intégrant le paramètre Covid-19

“Les risques professionnels induits par les conditions climatiques et leur prévention doivent être pris en compte dans votre document unique et l’organisation du travail doit être adaptée en conséquence”, rappelle l’INRS. Traditionnellement, cette évaluation repose sur la prise en compte de trois facteurs de risques : Lire la suite

Canicule et Covid-19 Faire face à une conjonction inédite de risques


Chers clients, partenaires et lecteurs,

L’agence Santé publique France s’est récemment penchée sur les conséquences de la survenue de canicules dans un contexte sanitaire marqué par la circulation persistante du virus Sars­CoV2. Cet exercice a bien sûr une visée pratique. Il s’agit en effet de déterminer “quelles adaptations des mesures de prévention canicule et des mesures de prévention de la Covid-19 il faut envisager en cas de survenue conjointe des deux événements”. Lire la suite

Réussir sa reprise d’activité en protégeant la santé de ses salariés.

Depuis quelques jours, la France a entamé le processus de levée du confinement qui va permettre à des centaines de milliers de travailleurs de retrouver progressivement leur poste de travail…

Pour les employeurs, ce moment tant attendu représente toutefois un nouveau défi. Il leur faut en effet définir de nouvelles règles permettant un fonctionnement optimal de l’entreprise tout en assurant la préservation de la santé et la sécurité de leurs salariés alors que le risque de contamination par la Covid-19 reste d’actualité. Autant dire que, dans un tel contexte, la reprise d’activité ne s’improvise pas ! Voici quelques repères permettant d’assurer sa réussite dans le respect des obligations légales.

L’élaboration du plan de reprise d’activité repose d’abord sur une évaluation rigoureuse des risques prenant en compte la situation nouvelle induite par la maladie Covid-19. “Responsable  de  la  santé  et  de la  sécurité  de  ses  salariés, l’employeur  doit mettre  en  œuvre, pour  l’élaboration  de  son plan  de  reprise, une  démarche  d’évaluation et de prévention des risques pour éviter qu’un salarié malade contamine ses collègues ou que les salariés de l’entreprise soient contaminés dans  l’exercice  de  leurs  fonctions”,  précise l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS).

Priorité aux mesures collectives

Une fois les risques évalués, il s’agit bien évidemment d’élaborer les mesures de toutes natures qui permettront de les prévenir. Le Protocole national de déconfinement pour les  entreprises  souligne  que  les “mesures collectives” doivent être préférées aux me- sures individuelles. Et de préciser qu’elles “comprennent en premier lieu le télétravail, de nature à éviter le risque en supprimant les circonstances d’exposition, et qui doit être la règle chaque fois qu’il peut être mis en œuvre”. Lire la suite

La prévention des risques, gage d’une reprise d’activité réussie


François Sidos

François SIDOS, président de Pôle Prévention

Chers clients, partenaires et lecteurs,

Voici venu le moment tant attendu du déconfinement ! Pour les entreprises, il s’agit bien sûr d’un soulagement mais aussi d’un nouveau défi. En effet, il revient maintenant aux employeurs d’établir de nouvelles règles de fonctionnement permettant la reprise de l’activité sans exposer les salariés au risque de contamination par le Covid-19. À cette fin, le ministère du Travail a édité un Protocole national de déconfinement des entreprises établissant un certain nombre de préconisations relatives au contexte sanitaire.

Toutefois, les obligations des employeurs ne se résument nullement au respect de ces seules instructions. En effet, il leur est demandé d’adopter une approche plus globale plaçant l’évaluation et la prévention des risques au cœur du processus de reprise d’activité. Lire la suite