Attestations de déplacement « couvre-feu » 12/01/2021

En cliquant sur l’image vous accéderez au site du ministère de l’intérieur.

  • Carte du couvre-feu

Téléchargement des attestations (disponibles aux formats .pdf, .docx, .txt, FALC, numérique et en anglais) :

  • Attestation de déplacement dérogatoire
  • Justificatif de déplacement professionnel
  • Justificatif de déplacement scolaire

Covid-19 : prévenir une “troisième vague psychiatrique”

“La troisième vague psychiatrique est là”, alertent les psychiatres Rachel Bocher,  Serge Hefez, Marion Leboyer et Marie-Rose Moro, conjointement avec la philosophe et psychanalyste Cynthia Fleury. Pour se protéger de cette vague, les entreprises sont incitées à prévenir plus activement les risques psychosociaux (RPS).

Chacun peut le vérifier dans son entourage personnel et professionnel : si les Français avaient plutôt bien encaissé le choc du premier confinement, l’annonce du second leur a porté un très sévère coup au moral.

21 % des Français en état dépressif

Selon l’enquête nationale CoviPrev qui suit l’état psychologique de la population, à la mi-septembre, quelque 21 % des Français présentaient un état dépressif.  Bien sûr, cette dégradation frappe plus particulièrement les populations les plus fragilisées par la crise sanitaire, mais, comme le souligne Serge Hefez, psychiatre à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris, “tout le monde peut basculer ”car le mal-être est général.

Le monde du travail n’est bien sûr pas épargné. “L’entreprise se retrouve en première ligne car aux craintes pour la santé qui dominaient lors de la première vague épidémique, s’ajoutent maintenant une forte anxiété économique bien compréhensible”, analyse Philippe Mège, président d’Impact Prévention, une société spécialisée dans la prévention des risques psychosociaux (RPS). Lire la suite

A vos côtés pour relever les défis économiques et sanitaires de 2021 !


Chers clients, partenaires et lecteurs,

Voici maintenant presque un an, nous apprenions la découverte, en Chine, d’un nouveau virus dont nous ignorions encore l’immense impact qu’il aurait sur nos façons de vivre et de travailler.

Pour beaucoup d’entre nous, l’année 2020 restera dans les mémoires comme une année terrible. Et pourtant, simultanément, comment ne pas ressentir aussi de l’admiration pour les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs qui, dans l’épreuve de la crise, se sont montrées à la hauteur de défis sanitaires, humains et économiques sans précédent.

Avec le recul, on ne peut en effet qu’être impressionnés par le sens des responsabilités et l’esprit d’initiative dont les entreprises française ont fait preuve pour maintenir leur activité tout en assurant la sécurité et la santé de leurs salariés, leurs clients et leurs partenaires. Chacun doit en être conscient : elles ont pris plus que leur part dans le combat collectif mené contre la pandémie. Lire la suite

Fin du confinement : ce qui change.

Ce qui change le 15 décembre

Sortir de chez soi sans attestation : fin du confinement dit fin des attestations. Il est désormais possible de sortir de chez soi pour n’importe quel motif, sans attestation et sans limite de temps. Seule contrainte : être rentré pour 20 h en raison du couvre-feu désormais imposé.

Interdiction de sortir entre 20 h et 6 h : un couvre-feu est instauré entre 20 h et 6 h sur tout le territoire et au moins jusqu’au 20 janvier. Seules les personnes munies d’une attestation justifiant d’un motif professionnel, d’une raison médicale, d’un motif familial impérieux, des besoins des animaux de compagnie, d’une mission d’intérêt général ou d’un accompagnement d’une personne handicapée pourront sortir de chez elles. Le 24 décembre fera exception : il n’y aura pas de couvre-feu ce soir-là, contrairement au 31 décembre. Lire la suite