Quelle est l’influence des conditions de travail sur la consommation de tabac ?

Tabac au travailUne récente étude de la Dares (1) s’est pen­chée sur la façon dont les conditions de travail modifient la consommation de tabac. Selon les données recueillies, “les fumeurs sont plus nombreux parmi les personnes exposées aux contraintes physiques ou aux risques psycho­sociaux”. Autre enseignement : “La consom­mation de tabac des hommes augmente quand s’aggravent les contraintes physiques et l’insécurité dans l’emploi. En revanche, un rythme de travail plus soutenu ne conduit pas à fumer plus, et réci­proquement, un rythme moins soutenu ne conduit pas à fumer moins”. S’agissant des femmes, les experts observent que “leur consommation aug­mente quand leur travail devient plus difficile et leur emploi plus menacé. Elle diminue lorsqu’elles sont davantage en contact avec un public, que l’intensité de leur travail est moins forte et qu’elles gagnent en autonomie. En revanche, de façon plus inattendue, elle augmente quand leur travail est reconnu à sa juste valeur et diminue lorsqu’elles doivent davantage faire des choses qu’elles désap­prouvent.

(1) Dares Analyses, n° 41, juillet 2016, consultable sur http://dares.travail-emploi.gouv.fr.

 

Vers une interdiction de l’alcool sur les lieux de travail ?

alcool_anniv_jobLes boissons alcoolisées vont-elles prochaine­ment disparaître totalement des lieux de tra­vail ? C’est en tout cas le vœu formé par la Cour des comptes dans un rapport sur “les po­litiques de lutte contre les consommations nocives d’alcool” rendu public le 13 juin dernier. Dans ce texte déplorant qu’il subsiste “une tolérance générale vis-à-vis de la consommation d’alcool” dans la société, les auteurs pointent aussi du doigt la responsabilité des entreprises où, regrettent-ils, “la prise de conscience est lente”. Afin d’y remédier, les magistrats proposent de revoir l’article R. 4228-20 du Code du travail disposant “qu’aucune boisson alcoolisée autre que le vin, la bière, le cidre et le poiré n’est autorisée sur le lieu de travail” de façon à poser le principe d’une interdiction de tous les types d’alcool. Cela signifie-t-il que, lors des traditionnels “pots d’entreprise”, les salariés en seraient alors réduits à choisir entre le jus de fruit et l’eau minérale ? Pas nécessairement car, en s’inspirant du modèle italien, les magistrats invitent à “renvoyer aux règlements intérieurs des entreprises les conditions de mise en œuvre et les dérogations applicables”. En Italie, en effet, tous les types d’alcool sont interdits sur le lieu de travail, mais les entreprises peuvent bénéficier, chaque année, d’un nombre limité de déroga­tions.

Pour aller plus loin : Le rapport de la Cour des comptes est librement consultable sur www.ccomptes.fr

Contrôle et sanctions des salariés au travail sous l’emprise d’un état alcoolique et ayant fait usage de drogues

alcotestExtrait de FOCUS SEPR de novembre 2015, la lettre d’information mensuelle de la SEPR (Société d’Editions et de Protection Route).

Bon à savoir :

– L’employeur peut contrôler et sanctionner des salariés au travail sous l’emprise d’un état alcoolique s’il existe un règlement intérieur ou des notes de service le prévoyant et s’ils ont fait l’objet d’un dépôt au greffe du Conseil des prud’hommes et de l’inspection du travail.

– L’employeur ne peut pas contrôler seul des salariés au travail ayant fait usage de drogues et il ne peut pas les sanctionner.

Contrôler et sanctionner un salarié positif à un test d’alcoolémie réalisé dans l’entreprise est possible, sous le respect des conditions suivantes : Lire la suite

Pour bannir l’alcool au travail, une note de service suffit désormais

no-wineUn décret entré en vigueur le 3 juillet 2014 permet désormais aux employeurs de limiter voire proscrire la consommation de boissons alcoolisées dans les locaux de l’entreprise via une simple note de service. Sans révolutionner les pouvoirs dévolus en la matière aux employeurs, ce décret facilite leur mise en œuvre. Au passage, il rappelle aussi que le défaut de réglementation de la consommation d’alcool sur le lieu de travail peut engager leur responsabilité…

Lire la suite