Les 10 traits distinctifs des travailleurs sans accidents

Depuis toujours, la sensibilisation aux risques professionnels a recouru à des témoignages de travailleurs accidentés avec l’espoir que ces récits incitent à mieux respecter les consignes de sécurité.

C’est un parti pris inverse qu’a pris David L. Walline.

Comme le relate la revue canadienne Prévention au travail, pendant plusieurs années, ce professionnel américain de la prévention des risques a recueilli les témoignages de salariés ayant réussi à se prémunir de tout accident à l’issue de 20, 30 ou 40 ans d’activité professionnelle. De la sorte, il est parvenu à établir que ces salariés se distinguaient par une dizaine de caractéristiques contribuant à les protéger et qu’il conviendrait de promouvoir. Afin de faciliter cette sensibilisation par l’exemplarité, nous vous les présentons ici assortis de brefs commentaires recueillis auprès des intervenants de Point Org Sécurité.

  1. Anticipation et prévention. Ces travailleurs planifient leur travail pour l’exécuter en toute sécurité. Pas question d’improviser !  Ils prennent le temps, y compris celui de vérifier l’état de l’équipement et des machines. Ils ne se pressent pas, même quand d’autres le leur demandent. Certains d’entre eux appellent cela “travailler intelligemment”.

➤ Commentaire de Point Org Sécurité : “Cette remarque démontre le lien entre sécurité et travail bien fait. Elle rappelle que nombre d’accidents sont provoqués par la précipitation ou des situations de travail sous pression.”

  1. Attention continue. Ils détectent en permanence les situations à risques. Ils pensent qu’ils doivent conserver en tout temps l’œil sur ce qui les entoure au travail. Ce souci du risque, ils l’étendent aussi à ce qui pourrait arriver à leurs collègues. Ils parlent avec eux des dangers potentiels qu’ils observent.

➤ Commentaire de Point Org Sécurité : “Cette attitude n’est pas donnée à tout le monde, mais elle peut s’acquérir. Elle est fréquente chez les salariés ayant suivi une formation de Sauveteur secouriste du travail (SST).”

  1. Souci de l’ordre et de la propreté. Leur lieu de travail est toujours propre et en ordre. C’est essentiel pour eux. Ils font en sorte que chaque chose soit à sa place et ramassent ce qui traîne.

➤ Commentaire de Point Org Sécurité : “Les bonnes pratiques en matière de sécurité sont propices à l’exécution d’un travail de qualité.”

  1. Adhésion aux consignes de sécurité. Ils adhèrent aux règles de sécurité de l’entreprise. Ils mettent en pratique toutes les consignes et vont souvent au-delà des exigences. Ils portent des équipements de protection individuelle en dehors du travail, lorsqu’ils utilisent une tondeuse à gazon ou une scie à chaîne. Ils ont la conviction que les règles de sécurité sont utiles.

➤ Commentaire de Point Org Sécurité : “Les règles de sécurité ne sont suivies que lorsqu’elles sont comprises. La pédagogie est cruciale”.

  1. Mise en pratique des formations reçues. Ils mettent en pratique les connaissances acquises lors des formations. Pour eux, c’est du sérieux ! Ils pensent que les formations en sécurité doivent être simples à comprendre, intéressantes et souvent renouvelées. Ils se rappellent parfaitement celles qu’ils ont eues dans les mois précédent.

➤ Commentaire de Point Org Sécurité : “L’attention à la sécurité n’est pas innée : elle s’apprend et s’entretient par des formations, des exercices, voire des réflexions conjointes comme, par exemple, lors de la réalisation du Document unique d’évaluation des risques (Duer).

  1. Refus de la routine. Lorsque c’est possible, ils varient leurs tâches afin qu’elles ne deviennent pas routinières et ‘endormantes’. Ils inventent des stratégies personnelles pour contrer la routine et rester alertes. Ils se disent, par exemple, qu’un danger peut être évité à tout moment et restent à l’affût. D’autres essaient d’introduire des nouveautés chaque jour dans leurs tâches.

➤ Commentaire de Point Org Sécurité : “Cette stratégie personnelle de mise en alerte est aussi du ressort du management car la routine et l’ennui sont des ennemis mortels de la sécurité, mais aussi du travail bien fait. Cette remarque souligne aussi les dangers d’un management reposant trop surles process et les procédures.”

  1. Sens des responsabilités. Ils estiment que leur propre sécurité ne dépend pas de quelqu’un d’autre, mais de leurs propres initiatives, de leur propre respect des consignes. Ils en font une affaire personnelle. Ils sont aussi très soucieux de la sécurité des nouveaux employés, qu’ils prennent sous leurs ailes pour les protéger.

➤ Commentaire de Point Org Sécurité : “La sécurité repose toujours sur un engagement personnel qu’il faut promouvoir. Donner des consignes ne suffit pas. Il faut obtenir une adhésion et ne pas hésiter à responsabiliser.”

  1. Intérêt pour le travail. À leurs yeux, leur travail est sérieux. Cette partie de leur vie est très importante pour eux, malgré les moments difficiles ou déplaisants. Ils se présentent au travail motivés, reposés, en état d’être productifs. Ils sont fiers du travail qu’ils accomplissent et croient que celui-ci fait partie d’une vie satisfaisante.

➤ Commentaire de Point Org Sécurité : “L’auteur souligne ici que l’engagement dans le travail favorise la sécurité. On pourrait également dire que la sécurité favorise l’engagement dans le travail. En réalité, ce sont là les deux faces d’une même dynamique bénéfique.”

  1. Conscience des risques. La sécurité est une valeur essentielle à leurs yeux. Il n’y a aucun besoin de les convaincre : ils tiennent à leurs mains, à leurs yeux… à leur vie. Ils savent que certaines blessures guérissent, mais d’autres, jamais. Leur attention à la sécurité va au-delà des heures travaillées. Ils s’attachent en voiture, rangent les produits chimiques à l’abri des enfants, etc.

➤ Commentaire de Point Org Sécurité : “Cette caractéristique souligne que la prévention des risques ne peut résulter seulement de règlements. Elle est aussi un état d’esprit qu’il convient de promouvoir.”

  1. Le souci des autres. Cette attitude positive s’étend à leur famille, leur employeur, et leurs collègues.

➤ Commentaire de Point Org Sécurité : “Cette dimension collective de la sécurité est essentielle. Nombre de salariés réticents à appliquer des consignes changent radicalement d’attitude lorsqu’ils comprennent qu’ils mettent aussi en danger leurs collègues.”

Pour aller plus loin :

“Les ingrédients d’une carrière entière sans blessure au travail”, par Guy Sabourin, Prévention au travail, avril 2018.

“What Injury-Free Workers Can Teach Us”, par David L. Walline, consultable sur : aeasseincludes.asse.org/proceedings/2007/docs/707.pdf